fototendreetmoi[1]

Comment oses-tu ma tendre
Encore donner sans rien attendre

Même si au bout de ma longue journée
En catastrophe et la fatigue à l’âme
Jamais tu ne dis, n’imagine le blâme
Tu sors tes outils, prête à tout réparer

Comment oses-tu mon bel amour
Rester toi-même, sans trompette ni tambour

Alors que c’est vers toi que chacun se tourne
Pour quémander, chercher réponse
Tu retrousses tes manches et tu fonces
Règle le tout, et sans attendre tu retournes

Comment oses-tu pour l’amour du ciel
Malgré la rage, la rancœur, rester tout de miel

Bien que devant autant d’injustice
Les crocs en jambe et les malices
Tu fais fi de tant d’insouciance
Et gère la situation avec tempérance

Comment oses-tu, toi mes beaux yeux
Ignorer les malheurs et faire que des heureux

Parce qu’il n’a pas su éviter les tracas
T’en as fait vivre de toutes les couleurs
Tu as bravé tes craintes et tes peurs
Guérir, consoler, tu n’en fais pas tout un plat

Comment oses-tu, femme de ma vie
Panser mes plaies, simplement lorsque tu souris